DARK MOMENTS


_DSF0700.jpg

Shadows and black everywhere…


X-T2 | XF35mm F2 | XF23mm F1.4


BERLIN


_DSF6404.jpg

I had the chance to leave for three days in Berlin at the end of April. Three beautiful and warm days.

I did not see anything of the cold, gray Berlin that I imagined. The Berlin I saw is beautiful and huge. He is also young, welcoming and very cool.

With the good weather, I was able to cycle through the city. I think it's the best way to explore this very big city on a sunny day. The streets are all wide and there are bike paths absolutely everywhere.

I was in the idea of  bringing a lot of images with my X-T2 and the only lens I had brought with me, the 35mm that a friend had kindly lent me.

I hesitated a lot to take a 50mm too, but I wanted to get out of my comfort zone, and my favorite focal length. I also wanted to test myself on 35mm because I was still hesitating to buy one ...

And then starting with one lens, I put my camera around the neck in the morning and I keep it until the evening, without wasting time to change lenses, without imagining the scene to be photographed in another way, tighter or wider. The bag is lighter and the head more free.

Of course the 50mm has sometimes failed me, but I think I will repeat this experience of "one fixed focal length".

In the end I did not do so many images, and I was only moderately satisfied with myself and my photos when I emptied my SD cards on my computer. I think I had more head for travel and exploration than for photography. It's hard to reconcile the two ...

I started to sort and retouch some, and I thought they were not good enough. I decided to drop a few weeks, to let the photos ripen and to forget them for a while ...

It was a good thing to do I think, because during my second sorting I rediscovered some photos that I did not like at first.

Usually, I try to retouch all the pictures in the same gallery in the same way, that they all have more or less the same tones. But I left a lot of freedom this time in the editing. I did not want to impose these rules.

I created a new gallery on Berlin in the "travels" section of the site;  you can click here to access it.

Street photography is definitely my favorite practice.

 

 

J’ai eu la chance de partir trois jours à Berlin fin avril. Trois superbes jours beaux et chauds.

Je n’ai rien vu du Berlin froid et gris que je m’imaginais. Le Berlin que j’ai vu est beau et immense. Il est aussi jeune, accueillant et très cool.

Avec le beau temps, j’ai pu parcourir la ville en vélo. Je pense que c’est le mode de transport le plus adapté pour explorer cette très grande ville quand il fait beau. Les rues sont toutes larges et il y a des pistes cyclables absolument partout.

J'étais parti dans l’idée de ramener beaucoup d’images avec mon X-T2 et le seul objectif que j’avais amené avec moi, le 35mm qu’une amie m’avait gentiment prêté.

J’ai longuement hésité à prendre un 50mm aussi, mais je voulais sortir de ma zone de confort, et de ma focale préférée. Je voulais aussi me tester sur du 35mm parce que j'hésitais encore à m’en acheter un ...

Et puis en partant avec un seul objectif, je passe mon appareil autour du cou le matin et je le garde jusqu’au soir, sans perdre de temps à changer d’objectif, sans m'imaginer la scène à photographier d’une autre manière, plus serrée ou plus large. Le sac est plus léger et la tête plus libre.

Bien sûr le 50mm m’a certaines fois manqué, mais je crois que je renouvellerai cette expérience du « une seule focale fixe ».

Au final je n’ai pas fait tant d’images que ça, et je n’étais que très moyennement satisfait de moi et de mes photos lorsque j’ai vidé mes cartes SD sur mon ordi. Je pense que j’avais la tête plus au voyage et à l’exploration qu’à la photo. C’est dur de concilier les deux ...

J’ai commencé à faire le tri et à en retoucher certaines, et je me disais qu’elles n’étaient pas assez bien. J’ai alors décidé de laisser tomber quelques semaines, de laisser mûrir les photos et de les oublier quelque temps ...

C'était une bonne chose à faire je crois, car lors de mon deuxième tri j’ai redécouvert certaines photos que je trouvais quelconques dans un premier temps.

D’habitude, j’essaye de retoucher toutes les images d’une même galerie de la même manière, qu’elles aient toutes plus ou moins les mêmes tonalités. Mais je me suis laissé beaucoup de liberté cette fois-ci dans la retouche. Je n’avais pas envie de m’imposer ces règles.

J’ai créé une nouvelle galerie sur Berlin dans la section « voyages » du site; vous pouvez cliquer ici pour y accéder.

La photo de rue est définitivement ma pratique préférée.


X-T2 | XF23mm F2


THE SOLUTION


DSCF0089.jpg


I'll tell you a little secret, I'm crazy about bags ! I think I could easily buy one every week.

Of course, I am particularly attracted to the photo bags. The problem is that they become more and more technical and more and more expensive ! There is a lot of choice now, either in terms of size or functionality, but many brands really abuse the pricing.

These bags become unaffordable !

Although they are very good and protect your material very well with internal foams and good quality products, they are heavy and are not very comfortable on the back in the long run. The opening is often where the comfort should be optimal and ventilation is very important to remove perspiration.

But there is a very good compromise to these bags whose prices are blazing : the inserts ...

These saddlebags, larger or smaller depending on your needs, protect the material very well and slip easily into all types of bags. Whether it's a shoulder bag, a basic backpack or a very technical hiking bag.

The big advantage of these bags is to make your equipment as discreet as possible. Indeed, most brands like to put their logo in value and I think it is better to avoid attracting attention by remaining as discreet as possible about the contents of your bag. Especially when traveling to some countries where the value of your photo material can quickly reach astronomical sums for the people who live there.

After a lot of hesitation with the inserts of the brand F-Stop, I chose the inserts BYOB of the brand Tenba. They are perfect for my needs. The interior is well padded to protect the equipment from impact and the outside is well-built and water-resistant if any liquid gets into or through the bag. There is a large inside pocket for accessories and several outside pockets including two mesh pockets on the sides.

I currently have two that I use according to my needs and a small transparent pouch for accessories.

As for everyday life, I have the Tenba BYOB 7. It slips perfectly into my little bag slung over the shoulder and allows me to always have my camera, a lens or two, an SD card and a replacement battery. (In my case it contains my Fujifilm X-T2 with for example the XF23 F1.4 and XF35 f2 lenses).

For walks/hikes it is also perfect if you leave light without a lot of equipment.


Je vais vous dire un petit secret, je suis dingue des sacs ! Je crois que je pourrais facilement m’en acheter un toutes les semaines.

Je suis bien sûr particulièrement attiré par les sacs photos. Le problème c’est qu’ils deviennent de plus en plus techniques et de plus en plus chers ! Il y a maintenant énormément de choix, que ce soit au niveau des tailles ou des fonctionnalités, mais beaucoup de marques abusent vraiment sur les tarifs.

Ces sacs deviennent inabordables !

Même s’ils sont de très bonne qualité et protègent très bien votre matériel avec des mousses internes et des produits de bonne qualité, ils sont lourds et ne sont pas très confortables sur le dos dans la durée. L’ouverture se trouve souvent à l’endroit où le confort doit être optimal et l’aération très importante afin d’évacuer la transpiration.

Mais il existe un très bon compromis à ces sacs dont les prix flambent : les inserts …

Ces sacoches plus ou moins grandes selon vos besoins protègent très bien le matériel et se glissent facilement dans tous types de sacs. Que ce soit un sac bandoulière, un sac à dos basique ou un sac de randonnée très technique.

Le gros avantage de ces sacoches est de rendre votre équipement le plus discret possible. En effet, la plupart des marques aiment bien mettre leur logo en valeur et je pense qu’il vaut mieux éviter d’attirer l’attention en restant le plus discret possible quant au contenu de votre sac. Surtout en voyage dans certains pays où la valeur de votre matériel photo peut vite atteindre des sommes astronomiques pour les gens qui y vivent.

Après pas mal d’hésitations avec les inserts de la marque F-Stop, j’ai jeté mon dévolu sur les inserts BYOB de la marque Tenba. Ils sont parfaits pour mes besoins. L’intérieur est bien rembourré pour protéger l’équipement contre les chocs et l’extérieur est bien solide et résistant à l’eau si un quelconque liquide venait à se vider dans le sac ou à le traverser. Il y a une large poche à l’intérieur pour les accessoires et plusieurs poches à l’extérieur dont deux avec filets sur les côtés.

J’en possède actuellement deux que j’utilise selon mes besoins et une petite pochette transparente pour les accessoires.

Pour ce qui est de la vie de tous les jours, j’ai le Tenba BYOB 7. Il se glisse parfaitement dans mon petit sac en bandoulière et me permet d’avoir toujours sur moi mon appareil, un objectif ou deux, une carte SD et une batterie de remplacement. (Dans mon cas il contient mon Fujifilm X-T2 avec par exemple les objectifs XF23 f1.4 et XF35 f2.)

Pour les balades/randonnées il fait aussi parfaitement l’affaire à condition de partir léger sans beaucoup de matériel.


When I need to bring a few more things with me, I have the Tenba BYOB 9 Slim that I put in a backpack. It can hold two rather small cameras and some lenses/accessories.

This insert is very simple to use with a bag. It can open only half to allow access to its main device, or fully to access the second part. There is also an inside pocket for batteries/SD cards and two outside mesh pockets for a small table tripod for example.

I mostly use this insert when I take the film camera in addition to digital.

My little pouch Tenba Cable Duo 4 can contain all accessories (chargers, lenspen, blower, filters, cables, cloths ...).


Quand j’ai besoin d’amener avec moi un peu plus de choses, j’ai le Tenba BYOB 9 Slim que je mets dans un sac à dos. Il peut contenir deux appareils photos assez petits et quelques objectifs/accessoires.

Cet insert est très simple à utiliser avec un sac. Il peut ne s’ouvrir seulement qu’à moitié pour laisser accès à son appareil principal, ou entièrement pour accéder à la deuxième partie. Il y a aussi une pochette à l’intérieur pour les batteries/cartes SD ainsi que deux poches filets à l’extérieur pour un petit trépied de table par exemple.

J’utilise surtout cet insert quand je prends l’appareil argentique en plus du numérique.

Ma petite pochette Tenba Cable Duo 4 peut contenir tous les accessoires (chargeurs, lenspen, poire soufflante, filtres, câbles, chiffons …).


The BYOB 9 Slim is well suited for small backpacks. Mine is a 16 liters and allows me to take a jacket and some more accessories for the day. The BYOB 9 Slim is a bit stiffer than the BYOB 7 and the internal separations fit very well thanks to scratch of good quality.


Le BYOB 9 Slim est bien adapté pour les petits sacs à dos. Le mien est un 16 litres et me permet de prendre une veste et quelques accessoires en plus pour la journée. Le BYOB 9 Slim est un peu plus rigide que le BYOB 7 et les séparations internes tiennent très bien en place grâce à des scratchs de bonne qualité.


If you want to transform any bag into a photo bag without spending astronomical sums, and while remaining as discreet as possible, I advise you to turn to these inserts. Your equipment will be well protected and your back will thank you for taking care of it.


Si vous voulez transformer n’importe quel sac en sac photo sans dépenser des sommes astronomiques, et tout en restant le plus discret possible, je vous conseille de vous tourner vers ces inserts. Votre matériel sera bien protégé et votre dos vous remerciera de prendre soin de lui.

DSCF0083.jpg

BGK | PART TWO


DSCF8060.jpg

The cover photo of this article summarizes very well these three weeks of travel. The light, the colors, the atmosphere, there is everything !

We stay in Bangkok for this latest article. A few pictures of the street and floating market of Taling Chan, a walk on the klongs and a view of Bangkok from Wat Saket temple.

I already told you how much I loved this city ...?



In the following weeks I will try to update the website. Modify a little the appearance, the galleries. There are some small details that I do not like too much. I will also certainly add a "travel" part. To be continued…


La photo de couverture de cet article résume très bien ces trois semaines de voyage. La lumière, les couleurs, l’ambiance, il y a tout !

On reste à Bangkok pour ce tout dernier article. Quelques photos de rue et du marché flottant de Taling Chan, une petite balade sur les klongs et une vue en hauteur de Bangkok depuis le temple Wat Saket.

Je vous ai déjà dit combien j’ai adoré cette ville …?



Dans les semaines qui suivent je vais essayer de mettre à jour le site. Modifier un peu l’apparence, les galeries. Il y a quelques petits détails qui ne me plaisent plus trop. Je vais aussi certainement ajouter une partie “voyages”. A suivre…

 

 

TALING CHAN FLOATING MARKET

 

WAT SAKET

 

SIAM PARAGON

 

THE END…

 

… next trip : BERLIN !


X-T10 | XF14mm F2.8 | XF35mm F2 | XF23mm F2


PIRENEUS | GAVARNIE


DSCF5026.jpg
 
 
 
 

X-T2 | XF14mm F2.8 | XF35mm F2


BGK | PART ONE


DSCF6362.jpg

The trip to Thailand ends...

And I kept the best for the end.

Back on the first days of our trip when we arrived in Bangkok.

What to say about this city...? Apart from that I could have stayed there the three weeks of our stay !

Bangkok is immensely crazy and it's a pleasure to get lost (with a bottle of water in the bag !). Indeed it is one of the hottest cities in the world and it was almost 40 degrees when we arrived (unusual temperature at this time of year according to Thais.). It's a city where you feel good, safe. There must of course be neighborhoods a little less safe as in all major cities in the world but I have never felt discomfort, never a glance, never a word higher than others. On the contrary ! Just kindness, and even more with children !

But Thailand is not an isolated case, all of Asia has this culture of smiles and hospitality.

Of course we did not visit the city in its entirety, but we still could "impregnate" some neighborhoods

First of all, this old quarter of Chinatown immediately made me fall in love with "the city of angels" but that the children had trouble supporting. Our hotel was close to this very hectic area. There are a lot of people, strong smells everywhere, multicolored signs hanging on buildings, restaurants and street stalls. I have never been to China but it seems that Chinatown is a very good image.

There are also majestic and colorful temples scattered throughout the city. Everything about religions is not really interesting to me, but we had the opportunity to see three of the great Buddhist temples in Bangkok. Wat Pho and his giant reclining Buddha of 45 meters you can see the pictures a little further down in the article. Wat Saket (the temple of the Golden Mountain) we visited during our second visit to Bangkok and Wat Phra Kew (the temple of the Emerald Buddha) located in the heart of the royal palace that we discovered under the rain just before our return to France.

Bangkok is also nicknamed the "Venice of the East". It is called because of its network of canals that used to be used for transportation, trade (floating markets) and sewers. They have been transformed over time into concrete streets, but there are still a lot of them left. Many poor people live at the edge of these canals and walking on these khlongs is a great opportunity to enjoy the life of the Thais and discover the floating markets.

We also spent a lot of time in the modern district of Bangkok. A hyper noisy and overpopulated neighborhood that seems to live a few levels above the street where skyscrapers, walkways, skytrain and gigantic shopping malls coexist.

Welcome to the future ! Welcome to the past ! Welcome to Bangkok !

Le voyage en Thaïlande se termine...

Et j’ai gardé le meilleur pour la fin. 

Retour sur les premiers jours de notre voyage lors de notre arrivée à Bangkok.

Que dire de cette ville...?  Mis à part que j’aurais pu y rester les trois semaines de notre séjour !

Bangkok est immensément folle et c’est un plaisir de s’y perdre (avec une bouteille d’eau dans le sac !). En effet c’est une des villes les plus chaudes du monde et il faisait presque 40 degrés lors de notre arrivée (température inhabituelle à cette période de l’année selon les Thaïs.). C’est une ville où on se sent bien, en sécurité. Il doit bien sûr y avoir des quartiers un peu moins sûrs comme dans toutes les grandes villes du monde mais je n’ai jamais ressenti de gêne, jamais un regard de travers, jamais un mot plus haut que les autres. Bien au contraire ! Que de la gentillesse et de la bienveillance, et encore plus avec les enfants !

Mais la Thaïlande n’est pas un cas isolé, l'Asie toute entière a cette culture du sourire et de l’accueil.

Nous n’avons bien sûr pas visité la ville dans sa totalité mais nous avons quand même pu nous « imprégner » de certains quartiers.

Il y a tout d’abord ce vieux quartier de Chinatown qui m’a tout de suite fait tomber amoureux de “la cité des anges” mais que les enfants ont eu du mal à supporter. Notre hôtel était proche de ce quartier très agité. Il y a énormément de monde, des odeurs très fortes partout, des panneaux multicolores accrochés aux immeubles, des restaurants et des stands de rue. Je n’ai jamais été en Chine mais il paraît que Chinatown en est une très bonne image.

Il y aussi ces temples majestueux et très colorés éparpillés dans la ville. Tout ce qui tourne autour des religions ne m’intéresse pas vraiment mais nous avons eu l’occasion de voir trois des grands temples bouddhistes de Bangkok. Le Wat Pho et son Bouddha couché géant de 45 mètres dont vous pouvez voir les photos un peu plus bas dans l’article. Le Wat Saket (le temple de la montagne d'or) que nous avons visité lors de notre deuxième passage à Bangkok et le Wat Phra Kew (le temple du Bouddha d'Emeraude) situé en plein coeur du palais royal que nous avons découvert sous la pluie juste avant notre retour vers la France.

Bangkok est aussi surnommée la “Venise de l’Orient”. Elle est appelée comme ça à cause de son réseau de canaux qui servaient avant pour le transport, le commerce (marchés flottants) et les égouts. Ils ont été transformés au fil du temps en rues bétonnées mais il en reste encore pas mal. Beaucoup de gens pauvres habitent au bord de ces canaux et se balader sur ces khlongs est une superbe occasion d’apprécier la vie des Thaïs et de découvrir les marchés flottants.

Nous avons aussi passé pas mal de temps dans le quartier moderne de Bangkok. Un quartier hyper bruyant et surpeuplé qui semble vivre à quelques niveaux au-dessus de la rue où se côtoient gratte-ciel, passerelles, métro aérien et centres commerciaux gigantesques.

Bienvenue dans le futur ! Bienvenue dans le passé ! Bienvenue à Bangkok !

 

STREET

 

WAT PHO

DSCF6306.jpg
DSCF6260.jpg
 

STREET

DSCF6329.jpg
DSCF6478.jpg
DSCF6422.jpg

X-T10 | XF35mm F2 | XF23mm F2


A GIRL AND TREES


DSCF3775.jpg

A few months have passed since I had submitted the idea to go make this photo shoot. She's called Marine, so it would have been more logical for this photo shoot to be done at the seaside rather than in a forest... but I had noticed this place several times going to the mountains and every time I passed there I told myself that I absolutely had to come and take pictures with her under these trees. A late afternoon free during the holidays, an evening behind my computer and that's the result. Next photo shoot in 2019, in the snow...?

 

Quelques mois se sont écoulés depuis que je lui avais soumis l’idee d’aller faire ce shooting. Elle s’appelle Marine, il aurait été donc plus logique que ce shooting se fasse au bord de la mer plutôt que dans une forêt... mais j’avais remarqué cet endroit plusieurs fois en allant en montagne et à chaque fois que je passais là je me disais qu’il fallait absolument que je vienne faire des photos avec elle sous ces arbres.

Une fin d’après-midi libre pendant les vacances, une soirée derrière mon ordi et voilà le résultat.

Prochaine séance photos en 2019, dans la neige...?

 


X-T2 | XF35mm F2 | XF14mm F2.8 | Canon nFD 50mm F1.4


THAILAND | KRABI


DSCF7416.jpg

April 2018.

Three days in Krabi…

KRABI

KOH PHI PHI

KRABI

DSCF7405.jpg
DSCF7488.jpg

X-T10 | XF14mm F2.8 | XF35mm F2 | XF23mm F2


ACROS


DSCF2354.jpg

I've already covered the subject of Fujifilm film simulations here, where I explained how I shoot with them.

Since the purchase of the X-T2, a new ACROS film simulation is available in the settings. It was added almost three years ago with the arrival of the X-TRANS III sensor in the X-PRO2.

This is a black-and-white film simulation that can be applied with three filters (just like the MONOCHROME option of the old sensor) : red, yellow and green.

Another novelty is also available in the settings. We can now choose to apply a grain effect more or less important on JPEG files in three modes : off, low and strong. I do not use this option with ACROS because this simulation already has its own effect of analog grain visible even in the low sensitivities and becomes stronger as we increase the ISO. Just like the noise present on the images in the high sensitivities but in more natural.

This effect is added by the camera to JPEG files. It can not be found on Lightroom by choosing the ACROS preset from RAW. That's why with this simulation, you have to work only from the JPEG format.

I tested many settings with this option and I think I found the ones that suit me the best :

ACROS + RED FILTER

SHADOW TONE +3

HIGHLIGHT TONE -1

GRAIN EFFECT OFF

SHARPNESS +3

NOISE REDUCTION -3

Sometimes I change the setting of the light according to the conditions but I hardly ever touch the others.

Here are some pictures taken during a weekend at the seaside with ACROS and modified very slightly on Lightroom.

J’ai déjà abordé le sujet des simulations de films Fujifilm ici où j’expliquais mon mode de fonctionnement de prise de vues avec celles-ci.

Depuis l’achat du X-T2, une nouvelle simulation de film argentique ACROS est disponible dans les réglages. Elle a été ajoutée il y a bientôt trois ans avec l’arrivée du capteur X-TRANS III dans le X-PRO2.

C’est une simulation de film en noir et blanc à laquelle on peut appliquer trois filtres (tout comme l’option MONOCHROME de l’ancien capteur) : le rouge, le jaune et le vert.

Une autre nouveauté est aussi disponible dans les réglages. On peut maintenant choisir d’appliquer un effet de grain plus ou moins important sur les fichiers JPEG selon trois modes : off, faible et fort. Je n’utilise pas cette option avec l’ACROS car cette simulation possède déjà son propre effet de grain analogique visible même dans les basses sensibilités et qui devient de plus en plus fort à mesure qu’on augmente les ISO. Tout comme le bruit présent sur les images dans les hautes sensibilités mais en plus naturel.

Cet effet est ajouté par l’appareil sur les fichiers JPEG. On ne pourra pas le retrouver sur Lightroom en choisissant le paramètre prédéfini ACROS depuis le RAW. C’est pourquoi avec cette simulation, il faut travailler uniquement depuis le format JPEG.

J’ai testé de nombreux réglages avec cette option et je crois avoir trouvé ceux qui me conviennent le mieux :

ACROS + FILTRE ROUGE

OMBRE +3

LUMIERE -1

EFFET DU GRAIN OFF

DETAIL +3

REDUCTION DU BRUIT -3

Il m’arrive de modifier quelquefois le réglage de la lumière selon les conditions mais je ne touche pratiquement jamais aux autres.

Voilà quelques images prises lors d’un weekend au bord de la mer avec l’ACROS et modifiées très légèrement sur Lightroom.

 


X-T2 | XF14mm F2.8 | XF35mm F2


THE ROAD...AGAIN


DSCF2293.jpg
 
Nothing behind me, everything ahead of me, as is ever so on the road.
— JACK KEROUAC
 

X-T2 | XF35mm F2


RINGS, BUBBLES AND CONVERSE


DSCF1497.jpg

This day did not look like the day we had.

It was when we arrived in front of their home that doubt settled. Everyone was waiting outside and the house was closed. Some were there for a housewarming party and others for a birthday.

Then a message appeared on our phones; the day would not start at home but at the town hall... for their wedding!

My camera is still waiting patiently in my bag for occasions like this, and I have never photographed a wedding. It was the perfect moment for a little introduction. No pressure for me, there was already an official photographer, it just did not bother him.

Some bubbles, two rings, converses...

They are now called Sir and Madam.

Cette journée ne devait pas ressembler du tout à celle que nous avons vécue.

C’est quand nous sommes arrivés devant chez eux que le doute s’est installé. Tout le monde attendait dehors et la maison était fermée. Certains étaient là pour une pendaison de crémaillère et d’autres pour un anniversaire.

Puis un message apparut sur nos téléphones; la journée ne commencerait pas chez eux mais à la mairie…pour leur mariage !

Mon appareil attend toujours patiemment dans mon sac des occasions comme celle-là, et je n’avais jamais photographié de mariage. C’était le moment parfait pour une petite entrée en matière. Pas de pression pour moi, il y avait déjà un photographe officiel, il fallait juste ne pas le gêner.

Quelques bulles, deux bagues, des converses…

Ils s’appellent maintenant Monsieur et Madame.

 

X-T2 | XF35mm F2


THAILAND | AYUTTHAYA


DSCF6526.jpg

Two months have already passed since we returned from Thailand and I finally plunge into the photos. The trip is digested, life has returned to normal and the Thai kindness has given way to French bullshit.

I did not know how to present the photos on this website : by visited places, by periods, in bulk...? I finally decided to post articles by location. And I will surely make a portfolio later with a selection of thirty photos (something that will not be easy...).

We will leave Bangkok aside for the moment and concentrate on the rest of the trip because there is too much to show in this city and I have to organize all this in my little head...

So after three days in the City of Angels, including half a day in the hospital (nothing serious, just a big blow to the weakest of the family), we discover Ayuttaya. It is very hot in Thailand and for us who almost missed the plane because of the snow, it's really hard.

We arrive at the end of Songkran (thai New Year that lasts three days) in a bed and breakfast where the welcome is still magical !

Deux mois se sont déjà écoulés depuis notre retour de Thaïlande et je me replonge enfin dans les photos. Le voyage est digéré, la vie est redevenue normale et la gentillesse thaïlandaise a laissé la place à la connerie française.

Je ne savais pas trop comment présenter les photos sur ce site : par lieux visités, par périodes, en vrac... ? J'ai finalement décidé de poster des articles par lieu. Et je ferai sûrement un portfolio plus tard avec une sélection d'une trentaine de photos (chose qui ne va pas être simple...).

On va laisser Bangkok de côté pour le moment et se concentrer sur la suite du voyage parce qu'il y a trop de choses à montrer de cette ville et que je dois organiser tout ça dans ma petite tête...

Donc après trois jours dans la cité des anges, dont une demi-journée à l'hôpital (rien de grave, juste un gros coup de mou pour la plus fragile de la famille), on découvre Ayuttaya. Il fait très très chaud en Thaïlande et pour nous qui avons failli rater l'avion à cause de la neige, c'est vraiment dur.

On arrive pour la fin de Songkran (nouvel an thaï qui dure trois jours) dans une chambre d'hôtes où l'accueil est encore magique !

After some valuable advice at the hotel, we go to eat at the nearest night market. I want to taste grilled insects but it will not be for today, there are too many very appetizing things all around me and we let gluttony guide us.

Après quelques précieux conseils pris à l'hôtel, on part manger au marché de nuit le plus proche. Les insectes grillés me font de l’oeil mais ce ne sera pas pour aujourd'hui, il y a beaucoup trop de choses très appétissantes tout autour de moi et on laisse la gourmandise nous guider.

The temperature did not drop in the night and we took the bikes from the hotel for our day at the temples. We avoid the main roads, we are not too comfortable in the middle of cars and freestyle driving Thais...

We start with Wat Phra Mahathat, the most famous temples of Ayutthaya with his Buddha's head stuck in a tree. The light is very hard today with this heat and I hesitate to put the camera in the bag several times.

And then this Buddha photo with the duck umbrella convinces me to keep it around my neck.

La température n'a pas baissé dans la nuit et on prend les vélos de l'hôtel pour notre journée dans les temples. On évite au maximum les grandes routes, on n'est pas trop à l'aise au milieu des voitures et de la conduite freestyle des Thaïs...

On commence par le Wat Phra Mahathat, le plus connu des temples d'Ayutthaya avec sa tête de bouddha coincée dans un arbre. La lumière est très dure aujourd'hui avec cette chaleur et j'hésite à ranger l'appareil dans le sac à plusieurs reprises.

Et puis cette photo de bouddha avec le parapluie canard me convainc de le garder autour du cou.

I'm not going to lecture here on the fact that you should not ride on elephants in Thailand, it's very well explained in the travel guides and on the net. But we will still approach them.

By staying a little near these animals, we can see in their eyes and in their attitude the fear they have of the man...

For those who do not know what a man is, it is a two-legged animal with a small brain that plays on the elephant with a very sharp hammer to make it obey.

Je ne vais pas faire la leçon ici sur le fait qu'il ne faut pas monter sur les éléphants en Thaïlande, c'est très bien expliqué dans les guides de voyages et sur le net. Mais nous allons quand même les approcher.

En restant un peu à côté de ces animaux, on peut voir dans leurs yeux et dans leur attitude la peur qu'ils ont de l'homme...

Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est qu’un homme, c’est un animal à deux pattes et avec un petit cerveau qui s’amuse à taper sur l’éléphant avec un marteau très pointu pour le faire obéir.

DSCF6624.jpg

Wat Phra Si Sanphet is the second and last temple we will see. The girls are suffering from the heat.

We're still riding a bike when a big varan comes out of the tall grass at the edge of the road. Seeing us, he is as surprised as we are and fled even before I take my camera.

Le Wat Phra Si Sanphet est le deuxième et le dernier temple que nous allons voir. Les filles souffrent de la chaleur.

On est toujours en vélo quand un gros varan sort des hautes herbes au bord de la route. En nous voyant, il est aussi surpris que nous et s'enfuit avant même que je prenne mon appareil photo.

Even after a little cool rest, the girls do not have too much energy to visit the temples at night and I must admit that it suits me well.

We finish the evening in a restaurant by the river.

This heat knocked us out !

Même après un peu de repos au frais, les filles n'ont plus trop d'énergie pour aller voir les temples de nuit et je dois avouer que ça m'arrange bien. 

On termine la soirée dans un restaurant au bord du fleuve.

Cette chaleur nous a assommés !

DSCF6664.jpg

X-T10 | XF23mm F2 | XF35mm F2


MIST


DSCF9372.jpg

The weather was bad that morning when I opened the curtains. I was home alone and had planned to spend the morning in front of my computer editing photos.

And I finally said that it was the perfect weather to test the X-T2 weather sealing.

Up there in the rain and fog...

 

Il faisait mauvais ce matin-là quand j'ai ouvert les rideaux. J'étais seul à la maison et j'avais prévu de passer la matinée devant mon ordinateur à éditer des photos.

Et je me suis dit finalement que c'était la météo parfaite pour tester la tropicalisation de mon X-T2.

Là-haut sous la pluie et le brouillard...

 


X-T2 | XF35mm F2


X-T2 and XF14 F2.8

X-T2 and XF14 F2.8

ANOTHER X IN THE FAMILY


DSCF8723.jpg

X-Pro2 ? X-T2 ? Both ? Good OK not both... ;)

And that little voice in my head that kept telling me :

"The X-Pro2 is better for you, for your photographic style, and the optical viewfinder is awesome, you'll see, and then it's downright sexy !"

"Yes, but the electronic viewfinder of the X-T2 is something ! And then you still use a lot of the articulating screen, you will not miss it ?"

Unfortunately, we had to make a choice. Pfff I hate having to choose !

So here it is the new kid, the replacement of the X-T10.

I test it for two weeks now and all I can say is wouaaaah, it's not kidding ! I had already tested the new X-Trans lll sensor with the X-T20 and I was pretty impressed but here we go to very serious things !

Whether ergonomics, speed, strength, we do not play in the same court. It is a bit heavier than the X-T10 but it is not a problem because it is still very light compared to a SLR. It looks suddenly more robust. The knobs and knobs are hard but not too much, just right. The grip is more pronounced and the device holds better in hand.

And it is weather sealed !

The viewfinder meanwhile is huge ! Goodbye the lag of X-T10 because of the refresh rate too slow. Here everything goes much faster. Autofocus also hangs better and faster.

OK it's true it is less beautiful than the X-Pro2 (yes as a geek it also has the beauty of the object) but it meets all my expectations and I think I'm having fun with it.

Come on, I'll stop there I have some pictures to do...

 

 

X-Pro2 ? X-T2 ? Les deux ? Bon OK pas les deux... ;)

Et cette petite voix dans ma tête qui me répétait sans cesse :

"Le X-Pro2 est mieux pour toi, pour ton style photographique. Et le viseur optique c'est génial tu verras ! Puis il est carrément plus sexy !" 

"Oui peut être mais le viseur électronique du X-T2 c'est quelque chose ! Et puis tu te sers quand même beaucoup de l'écran orientable, ça va pas te manquer ?"

Il a malheureusement fallu faire un choix. Pfff je déteste devoir choisir !

Donc le voilà le petit nouveau, le remplaçant du X-T10.

Je le teste depuis deux semaines maintenant et tout ce que je peux dire c'est wouaaaah, ça rigole pas ! J'avais déjà testé le nouveau capteur X-Trans lll avec le X-T20 et j'étais assez impressionné mais là on passe aux choses très sérieuses !

Que ce soit au niveau ergonomie, vitesse, solidité, on ne joue pas dans la même court. Il est un peu plus lourd que le X-T10 mais ce n'est pas gênant car il est quand même encore très léger comparé à un reflex. Il paraît du coup plus robuste. Les molettes et les boutons sont durs mais pas trop, juste ce qu'il faut. Le grip est plus prononcé et l'appareil tient mieux en main.

Et il est tropicalisé !

Le viseur quant à lui est énorme ! Au revoir le lag du X-T10 à cause du taux de rafraîchissement trop lent. Ici tout va beaucoup plus vite. L'autofocus aussi accroche mieux et plus rapidement.

Bon OK c'est vrai il est moins beau que le X-Pro2 (oui en tant que geek ça compte aussi la beauté de l'objet) mais il répond à toutes mes attentes et je pense que je vais bien m'amuser avec.

Allez, je vais arrêter là j'ai des photos à faire...

 

 

 

WHAT'S IN MY CAMERA BAG | THAILAND TRIP


X-T20 + XF23f2

X-T20 + XF23f2

I take off tomorrow morning for Thailand. A three-week family trip. Finally a real travel !

We go with 2 big bags of 70 and 55 liters and 2 small backpacks.

I just wanted to take two lenses to get the least material possible. A standard fixed focal length 35mm or 50mm and a wide angle. But I can not leave the 85mm at home...

Here is the material that I bring with me :

Bag | Black Diamond Magnum 16. I do not have a "real" camera bag. For the moment I work with an insert and it suits me perfectly. This bag is very light and very comfortable and its capacity of sixteen liters is perfect for day hikes. Ideal to carry my gear pictures, a jacket and water. The inconvenience for me : not enough pockets and complicated to carry a big tripod. I had to buy a rain cover to keep my gear dry during Thai storms...

Insert | Tenba BYOB 7. Waterproof and solid, it contains my camera with a lens attached on it + a second lens + batteries and SD cards.

Camera | Fujifilm X-T10. My camera for 2 years now. He normally lives in his last weeks as the main unit. I look at the more "pro" and tropicalized models.

Lenses | • XF35f2 mounted on the device. My basic goal is everything. I have long hesitated to get the XF23f2 for fear of being too tight in Bangkok with the 50mm but I can not leave my favorite focal length at home.     • XF14f2.8 : A very wide angle for landscape photos in the jungle and on the southern islands of the country.     • Canon 50mmf1.4 : To make some portraits and to get closer to the animals (if we see some...).

Tripod | I am still in full interrogation level tripod. That's why there are both on the picture. I leave my Manfrotto BeFree at home because we travel light with the bags and even if it is easily transportable it is still a little too bulky. But which one to take between these two ? Manfrotto or Joby ? We'll see tomorrow morning before leaving...

Batteries | 2 Patona batteries in addition to the main battery Fuji to hold at least 2 days without recharging.

SD cards | 3 32GB Sandisk and Kingston cards. According to my calculations it should pass.

Filters | 3 ProND HOYA filters (8-64-1000) for long exposures with wide angle.

Accessories | In the second case Tenba we find a blower, my chargers (Fuji and Apple), the lenspen, a lamp and my headphones.

See you in a month...

Update : I decided at the last moment to lend me the XF23f2 instead of the Canon 50mmf1.4. And bring with me the tripod Manfrotto.

 

Je décolle demain matin pour la Thaïlande. Un voyage de trois semaines en famille. Enfin un vrai voyage !

On part avec 2 gros sacs de 70 et 55 litres et 2 petits sacs à dos.

Je voulais juste emmener deux objectifs pour prendre le moins de matériel possible. Une focale fixe standard 35mm ou 50mm et un grand angle. Mais je n'arrive pas à laisser le 85mm à la maison...

Voici donc le matériel que j'amène avec moi :

Sac | Black Diamond Magnum 16. Je n’ai pas de "vrai" sac photo. Pour le moment je fonctionne avec un insert et cela me convient parfaitement. Ce sac est très léger et très confortable et sa capacité de seize litres est parfaite pour les randonnées à la journée. Idéal pour emporter mon matos photos, une veste et de l’eau. Les inconvénients pour moi : pas assez de poches et compliqué de porter un gros trépied. J'ai dû acheter une housse de pluie pour garder mon matos au sec lors des orages thaïlandais...

Insert | Tenba BYOB 7. Imperméable et solide, il contient mon appareil avec un objectif fixé dessus + un second objectif + batteries et cartes SD.

Appareil | Fujifilm X-T10. Mon appareil depuis 2 ans maintenant. Il vit normalement ses dernières semaines en tant qu’appareil principal. Je regarde du côté des modèles plus « pro » et tropicalisés.

Objectifs | • XF35f2 monté sur l’appareil. Mon objectif de base passe-partout. J’ai longtemps hésité à me faire prêter le XF23f2 de peur d’être trop serré dans Bangkok avec le 50mm mais je ne peux pas laisser ma focale préférée à la maison.     • XF14f2.8 : Un très grand angle pour les photos de paysages dans la jungle et sur les îles du Sud du pays.     •Canon 50mmf1.4 : Pour faire quelques portraits et pour me rapprocher des animaux (si on en voit...).

Trépied | Je suis encore en pleine interrogation niveau trépied. C’est pour cela qu´il y a les deux sur la photo. Je laisse mon Manfrotto BeFree à la maison parce qu'on voyage léger avec les sacs et même s'il est facilement transportable il est encore un peu trop encombrant. Mais lequel prendre entre ces deux ? Le Manfrotto ou le Joby ? On verra demain matin avant de partir...

Batteries | 2 batteries Patona en plus de la batterie principale Fuji pour tenir au moins 2 jours sans recharger.

Cartes SD | 3 cartes de 32Go Sandisk et Kingston. D’après mes calculs ça devrait passer.

Filtres | 3 filtres ProND HOYA (8-64-1000) pour les poses longues avec le grand angle.

Accessoires | Dans le deuxième étui Tenba on trouve une poire soufflante, mes chargeurs (Fuji et Apple), les lenspen, une frontale et mes écouteurs.

A dans un mois...

Mise à jour : J’ai décidé au dernier moment de me faire prêter le XF23f2 à la place du Canon 50mmf1.4. Et d’amener avec moi le trépied Manfrotto.

 

ON THE ROAD TO NOWHERE


DSCF5887.jpg

It was the coldest day in the world, I was going to find my family to say a last goodbye to my grandfather. All the tears falling from the sky turned into snow.

The strange atmosphere that reigned outside made me want to take my camera. I would have preferred not to do this road in these conditions and never make these pictures but I love them.

The road scrolls like life and we continue to move forward now...

 

C'était le jour le plus froid du monde, j'allais retrouver ma famille pour dire un dernier au revoir à mon grand-père. Toutes les larmes qui tombaient du ciel se transformaient en neige.

L'ambiance étrange qui régnait à l'extérieur m'a donné envie de prendre mon appareil. J’aurais préfèré ne pas faire cette route dans ces conditions et ne jamais faire ces photos mais je les aime.

La route défile comme la vie et on continue d'avancer maintenant...


X-T10 | XF35mm F2


CORSICA | PART FOUR


DSCF9236.jpg

Here we are in the fourth series of photos of our trip to Corsica.

Fourth series ? But where is the third ? It's good you follow !

So I decided not to post the third part. I did not manage to do anything drinkable with the photos taken during the three days before our arrival on Bonifacio.

A passage through the village of Sartène and Rocapina where most of the photos were taken in the middle of the afternoon. It was very hot, the light was very hard and the colors are not beautiful.

So here we are now for this fourth part at the southern tip of Corsica...

A first day in town a little complicated for children. It's very hot and they want to jump into the water from the cliffs rather than walk. When we see the color of the water we understand them quite easily...

Nous voici donc à la quatrième série de photos de notre voyage en Corse.

Quatrième série ? Mais où est la troisième ? C'est bien vous suivez !

J'ai donc décidé de ne pas poster la troisième partie. Je n'ai pas réussi à faire quelque chose de potable avec les photos prises durant les trois jours qui précèdent notre arrivée sur Bonifacio.

Un passage par le village de Sartène et par Rocapina où la plupart des photos ont été faites en pleine après-midi. Il a fait très chaud, la lumière était très dure et les couleurs ne sont pas belles.

Nous voilà donc maintenant pour cette quatrième partie à la pointe sud de la Corse...

Une première journée en ville un peu compliquée pour les enfants. Il fait très chaud et elles ont plus envie de sauter dans l'eau depuis les falaises que de marcher. Quand on voit la couleur de l'eau on les comprend assez facilement...

 

BONIFACIO

 
 

The next morning we leave Bonifacio. Thirty minutes boat ride brings us to a small wild island. No no we are not in Seychelles, we are still in Corsica. And it's promised I did not change the color and transparency of the water...

Le lendemain matin on quitte Bonifacio. Trente minutes de bateau qui nous amène sur une petite île sauvage. Non non on n'est pas aux Seychelles, on est encore en Corse. Et c'est promis je n'ai pas modifié la couleur et la transparence de l'eau...

 

LAVEZZI ISLANDS

 

The return to Bonifacio is at the end of the afternoon. The boat passes just under the city and even turns around in a cave inside the cliffs.

Le retour à Bonifacio se fait en fin d'après-midi. Le bateau passe juste sous la ville et fait même demi-tour dans une grotte à l'intérieur des falaises.

 

We had the chance to be on Bonifacio for the festival of lights. For two days, at nightfall, the city lights up and colors. Animations in the streets, video projections on the facades, light installations everywhere and many people ! Not for epileptics.

On a eu la chance d'être à Bonifacio pour le festival des lumières. Durant deux jours, à la tombée de la nuit, la ville s'éclaire et se colore. Des animations dans les rues, des projections vidéos sur les façades, des installations lumineuses un peu partout et beaucoup de monde ! Pas fait pour les épileptiques.

 

FESTI LUMI

DSCF9405.jpg
 

X-T10 | XF35mm F2 | XF14mm F2.8