BGK | PART ONE


DSCF6362.jpg

The trip to Thailand ends...

And I kept the best for the end.

Back on the first days of our trip when we arrived in Bangkok.

What to say about this city...? Apart from that I could have stayed there the three weeks of our stay !

Bangkok is immensely crazy and it's a pleasure to get lost (with a bottle of water in the bag !). Indeed it is one of the hottest cities in the world and it was almost 40 degrees when we arrived (unusual temperature at this time of year according to Thais.). It's a city where you feel good, safe. There must of course be neighborhoods a little less safe as in all major cities in the world but I have never felt discomfort, never a glance, never a word higher than others. On the contrary ! Just kindness, and even more with children !

But Thailand is not an isolated case, all of Asia has this culture of smiles and hospitality.

Of course we did not visit the city in its entirety, but we still could "impregnate" some neighborhoods

First of all, this old quarter of Chinatown immediately made me fall in love with "the city of angels" but that the children had trouble supporting. Our hotel was close to this very hectic area. There are a lot of people, strong smells everywhere, multicolored signs hanging on buildings, restaurants and street stalls. I have never been to China but it seems that Chinatown is a very good image.

There are also majestic and colorful temples scattered throughout the city. Everything about religions is not really interesting to me, but we had the opportunity to see three of the great Buddhist temples in Bangkok. Wat Pho and his giant reclining Buddha of 45 meters you can see the pictures a little further down in the article. Wat Saket (the temple of the Golden Mountain) we visited during our second visit to Bangkok and Wat Phra Kew (the temple of the Emerald Buddha) located in the heart of the royal palace that we discovered under the rain just before our return to France.

Bangkok is also nicknamed the "Venice of the East". It is called because of its network of canals that used to be used for transportation, trade (floating markets) and sewers. They have been transformed over time into concrete streets, but there are still a lot of them left. Many poor people live at the edge of these canals and walking on these khlongs is a great opportunity to enjoy the life of the Thais and discover the floating markets.

We also spent a lot of time in the modern district of Bangkok. A hyper noisy and overpopulated neighborhood that seems to live a few levels above the street where skyscrapers, walkways, skytrain and gigantic shopping malls coexist.

Welcome to the future ! Welcome to the past ! Welcome to Bangkok !

Le voyage en Thaïlande se termine...

Et j’ai gardé le meilleur pour la fin. 

Retour sur les premiers jours de notre voyage lors de notre arrivée à Bangkok.

Que dire de cette ville...?  Mis à part que j’aurais pu y rester les trois semaines de notre séjour !

Bangkok est immensément folle et c’est un plaisir de s’y perdre (avec une bouteille d’eau dans le sac !). En effet c’est une des villes les plus chaudes du monde et il faisait presque 40 degrés lors de notre arrivée (température inhabituelle à cette période de l’année selon les Thaïs.). C’est une ville où on se sent bien, en sécurité. Il doit bien sûr y avoir des quartiers un peu moins sûrs comme dans toutes les grandes villes du monde mais je n’ai jamais ressenti de gêne, jamais un regard de travers, jamais un mot plus haut que les autres. Bien au contraire ! Que de la gentillesse et de la bienveillance, et encore plus avec les enfants !

Mais la Thaïlande n’est pas un cas isolé, l'Asie toute entière a cette culture du sourire et de l’accueil.

Nous n’avons bien sûr pas visité la ville dans sa totalité mais nous avons quand même pu nous « imprégner » de certains quartiers.

Il y a tout d’abord ce vieux quartier de Chinatown qui m’a tout de suite fait tomber amoureux de “la cité des anges” mais que les enfants ont eu du mal à supporter. Notre hôtel était proche de ce quartier très agité. Il y a énormément de monde, des odeurs très fortes partout, des panneaux multicolores accrochés aux immeubles, des restaurants et des stands de rue. Je n’ai jamais été en Chine mais il paraît que Chinatown en est une très bonne image.

Il y aussi ces temples majestueux et très colorés éparpillés dans la ville. Tout ce qui tourne autour des religions ne m’intéresse pas vraiment mais nous avons eu l’occasion de voir trois des grands temples bouddhistes de Bangkok. Le Wat Pho et son Bouddha couché géant de 45 mètres dont vous pouvez voir les photos un peu plus bas dans l’article. Le Wat Saket (le temple de la montagne d'or) que nous avons visité lors de notre deuxième passage à Bangkok et le Wat Phra Kew (le temple du Bouddha d'Emeraude) situé en plein coeur du palais royal que nous avons découvert sous la pluie juste avant notre retour vers la France.

Bangkok est aussi surnommée la “Venise de l’Orient”. Elle est appelée comme ça à cause de son réseau de canaux qui servaient avant pour le transport, le commerce (marchés flottants) et les égouts. Ils ont été transformés au fil du temps en rues bétonnées mais il en reste encore pas mal. Beaucoup de gens pauvres habitent au bord de ces canaux et se balader sur ces khlongs est une superbe occasion d’apprécier la vie des Thaïs et de découvrir les marchés flottants.

Nous avons aussi passé pas mal de temps dans le quartier moderne de Bangkok. Un quartier hyper bruyant et surpeuplé qui semble vivre à quelques niveaux au-dessus de la rue où se côtoient gratte-ciel, passerelles, métro aérien et centres commerciaux gigantesques.

Bienvenue dans le futur ! Bienvenue dans le passé ! Bienvenue à Bangkok !

 

STREET

 

WAT PHO

DSCF6306.jpg
DSCF6260.jpg
 

STREET

DSCF6329.jpg
DSCF6478.jpg
DSCF6422.jpg

X-T10 | XF35mm F2 | XF23mm F2


THAILAND | KO SAMUI


DSCF7734.jpg

" Koh Tao or Ko Samui...? "

Day 13, eve of our departure from Krabi to one of these islands on the East coast of Thailand, and we can not decide.

It is ultimately by seeking a home that we make a decision.

Most of the accommodations on Koh Tao were already booked and it is on Ko Samui that we find our happiness. Three days in a small house with swimming pool.

So we leave early in the morning Krabi by bus, thanking again and again our host who will have pampered us during these few days.

After a few hours taxi bus, here we are in Surat Thani where we take a boat to cross to Ko Samui and our new home...

« Koh Tao ou Ko Samui…? »

Jour 13 , veille de notre départ de Krabi vers une des ces îles de la côte Est de la Thaïlande, et nous n’arrivons pas à nous décider.

C’est finalement en cherchant un logement que nous prenons une décision.

La plupart des logements sur Koh Tao étaient déjà réservés et c’est donc sur Ko Samui que nous trouvons notre bonheur. Trois jours dans une petite maison avec piscine.

Nous partons donc assez tôt le matin de Krabi en bus, en remerciant encore et encore notre hôte qui nous aura chouchoutés durant ces quelques jours.

Après quelques heures de taxi bus, nous voilà à Surat Thani où nous prenons un bateau pour faire la traversée jusqu’à Ko Samui et notre nouvelle habitation...

 

DSCF7764.jpg

To be perfectly honest and although we spent three days pretty awesome, this island was the place I liked the least during this trip to Thailand.

It's only my feeling but this place is not "authentic". We wonder if the temple of Wat Plai Laem is real or if it is a place built for tourists. There are many restaurants and residences run by Europeans. Transport is more expensive and a bit more complicated.

And above all we feel the Thais a little more tense than in the rest of the country, as if the island no longer really belonged to them...

Pour être tout à fait honnête et même si nous y avons passé trois jours assez géniaux, cette île aura été l’endroit que j’ai le moins aimé durant ce voyage en Thaïlande.

C’est seulement mon ressenti mais cet endroit ne fait pas “authentique”. On se demande si le temple de Wat Plai Laem est bien réel ou si c’est un endroit construit pour les touristes. Il y a de nombreux restaurants et résidences tenus par des Européens. Les transports y sont plus chers et un peu plus compliqués.

Et surtout on sent les Thaïlandais un peu plus tendus que dans le reste du pays, comme si l’île ne leur appartenait plus vraiment…

 

Big Buddha and Wat Plai Laem Temple

DSCF7536.jpg
 
 

NORTHERN BEACHES

DSCF7619.jpg
 

Now is the time to leave Ko Samui to find Bangkok !

The girls are sad to leave the beach and the pool, and I excited to return to this great city.

Back to Surat Thani where the plane is waiting for us with a bonus of a big storm in flight (I really do not like the plane !) that will take us back to the capital for the last days of our trip.

Voici venu le moment de quitter Ko Samui pour retrouver Bangkok !

Les filles sont tristes de quitter la plage et la piscine, et moi excité de retrouver cette grande ville.

Retour vers Surat Thani où l’avion nous attend avec en bonus un très gros orage en vol (je n’aime vraiment pas l’avion !) qui nous ramènera à la capitale pour les derniers jours de notre voyage.

DSCF7765.jpg
DSCF7797.jpg

X-T10 | XF14mm F2.8 | XF35mm F2 | XF23mm F2


THAILAND | KRABI


DSCF7416.jpg

April 2018.

Three days in Krabi…

KRABI

KOH PHI PHI

KRABI

DSCF7405.jpg
DSCF7488.jpg

X-T10 | XF14mm F2.8 | XF35mm F2 | XF23mm F2


CINEMATIC


DSCF2864.jpg

It had been months that we heard about the arrival of these machines in Toulouse. Mechanical giants made by a street theater company. We spent a day watching them roam the streets during this giant urban opera.

With this series of photos, I tried to edit the images as if they came from a movie. All that is missing is the black bands at the top and bottom of the photos. There are some tips to follow for this aspect and it's really fun to do. We can even talk about addiction.

We will now have to try to get out of this format...

Cela faisait des mois que l’on entendait parler de l’arrivée de ces machines à Toulouse. Des géants mécaniques fabriqués par une compagnie de théâtre de rue. Nous avons passé une journée à les regarder déambuler dans les rues lors de cet opéra urbain géant.

Avec cette série de photos, j’ai essayé d’éditer les images comme si elles provenaient d’un film. Il ne manque que les bandes noires en haut et en bas des photos. Il y a quelques astuces à suivre pour qu’elles aient cet aspect et c’est vraiment très fun à faire. On peut même parler d’addiction.

Il va falloir maintenant essayer de ce sortir de ce format…


X-T2 | XF23mm F2 | XF35mm F2


THAILAND | RAILAY


DSCF7105.jpg

Day 9, the short stay at Kao Yai National Park is over and there are two options available to us. We are heading west of the country and the Kwai river bridge (one day trip + two days on site + one day to reach the South) or we go directly to the beaches ?

The choice of children is quick ! Our is not late either. The West and the North of the country, it will be for next time... I hope.

We go down to Bangkok by “fridge” taxi (ThaÏ and air conditioning ...) to take an internal flight to Krabi where we wait for a small deluge, just out of the airport. Everything is quickly flooded. The rainy season is coming soon.

We wake up in Krabi the next day and we jump on a boat that takes us to the beautiful beaches surrounded by Railay cliffs.

The light is already very hard when you get there. It is as hot in the water as outside ! The children are thrilled...

Jour 9, le petit séjour au parc national de Kao Yai est terminé et deux options s’offrent à nous. On part vers l’Ouest du pays et le pont de la rivière Kwai (une journée de trajet + deux jours sur place + une journée pour rejoindre le Sud) ou on descend directement vers les plages ?

Le choix des enfants est vite fait ! Le notre ne tarde pas non plus. L’Ouest et le Nord du pays, ce sera pour une prochaine fois… j’espère.

On descend donc sur Bangkok en taxi “frigo” (Les ThaÏ et la clim…) pour prendre un vol interne vers Krabi où nous attend un petit déluge, à peine sortis de l’aéroport. Tout est très vite inondé. La saison des pluies arrive à grands pas.

On se réveille à Krabi le lendemain et on saute sur un bateau qui nous amène sur les belles plages entourées de falaises de Railay.

La lumière est déjà très dure quand on y arrive. Il fait aussi chaud dans l’eau qu’en dehors ! Les enfants sont aux anges…

The day passes quickly and it's already time for the return boat. We are so good that he leaves almost without us.

We regret a little not having planned a night on the spot...

On the way, the "pilot" stops and takes a call on his cell phone. He tells us that a storm is coming and he will have to accelerate. I quickly put away my camera. The weather changes very quickly and rainstorms fall on our head for a quarter of an hour despite the protection of the roof of the boat. The girls are not at all reassured. I try to protect them with what I find.

Another intense moment that will remain engraved...

La journée passe vite et c’est déjà l’heure du bateau retour. On est tellement bien qu’il part presque sans nous.

On regrette un peu de ne pas avoir prévu une nuit sur place...

Sur le trajet, le “pilote” s’arrête et prend un appel sur son portable. Il nous explique qu’un orage arrive et qu’il va devoir accélérer. Je range vite mon appareil. Le temps change très rapidement et des trombes d’eau nous tombent sur la tête pendant un quart d’heure malgré la protection du toit du bateau. Les filles ne sont pas du tout rassurées. J’essaye de les protéger avec ce que je trouve.

Encore un moment intense qui restera gravé…


X-T10 | XF14mm F2.8 | XF35mm F2 | XF23mm F2


THAILAND | A TRAIN


DSCF6736.jpg

Day 7, and if we took the train to a destination a bit wilder?

The train tickets are in the pocket, it's early but my eyes are wide open. I love this station atmosphere, watching these people, these colors, this culture.

A little guy comes to my goal, he wants me to take a picture. I execute myself and he smiles at me, he looks happy. His mother offers us pancakes.

Two trains arrive at the same time. A controller takes our hand, makes us cross a first train and installs us in another.

The trip lasts a few hours, there are not too many people in the wagon.

We look at each other and we smile, all our senses are awake, the light is beautiful, the trip could last a lifetime...

 

 

Jour 7, et si on prenait le train vers une destination un peu plus sauvage ?

Les billets sont dans la poche, il est tôt mais mes yeux sont grands ouverts. Je me gave de cette ambiance de gare, de regarder ces gens, ces couleurs, cette culture.

Un petit bonhomme se présente devant mon objectif, il veut que je le prenne en photo. Je m'exécute et il me sourit, il a l'air heureux. Sa mère nous propose des crêpes.

Deux trains arrivent en même temps. Un contrôleur nous prend la main, nous fait traverser un premier train et nous installe dans un autre.

Le trajet dure quelques heures, il n'y a pas trop de monde dans le wagon.

On se regarde et on sourit, tous nos sens sont en éveil, la lumière est belle, le voyage pourrait durer toute une vie...

 

 

X-T10 | XF23mm F2 | XF35mm F2


THAILAND | AYUTTHAYA


DSCF6526.jpg

Two months have already passed since we returned from Thailand and I finally plunge into the photos. The trip is digested, life has returned to normal and the Thai kindness has given way to French bullshit.

I did not know how to present the photos on this website : by visited places, by periods, in bulk...? I finally decided to post articles by location. And I will surely make a portfolio later with a selection of thirty photos (something that will not be easy...).

We will leave Bangkok aside for the moment and concentrate on the rest of the trip because there is too much to show in this city and I have to organize all this in my little head...

So after three days in the City of Angels, including half a day in the hospital (nothing serious, just a big blow to the weakest of the family), we discover Ayuttaya. It is very hot in Thailand and for us who almost missed the plane because of the snow, it's really hard.

We arrive at the end of Songkran (thai New Year that lasts three days) in a bed and breakfast where the welcome is still magical !

Deux mois se sont déjà écoulés depuis notre retour de Thaïlande et je me replonge enfin dans les photos. Le voyage est digéré, la vie est redevenue normale et la gentillesse thaïlandaise a laissé la place à la connerie française.

Je ne savais pas trop comment présenter les photos sur ce site : par lieux visités, par périodes, en vrac... ? J'ai finalement décidé de poster des articles par lieu. Et je ferai sûrement un portfolio plus tard avec une sélection d'une trentaine de photos (chose qui ne va pas être simple...).

On va laisser Bangkok de côté pour le moment et se concentrer sur la suite du voyage parce qu'il y a trop de choses à montrer de cette ville et que je dois organiser tout ça dans ma petite tête...

Donc après trois jours dans la cité des anges, dont une demi-journée à l'hôpital (rien de grave, juste un gros coup de mou pour la plus fragile de la famille), on découvre Ayuttaya. Il fait très très chaud en Thaïlande et pour nous qui avons failli rater l'avion à cause de la neige, c'est vraiment dur.

On arrive pour la fin de Songkran (nouvel an thaï qui dure trois jours) dans une chambre d'hôtes où l'accueil est encore magique !

After some valuable advice at the hotel, we go to eat at the nearest night market. I want to taste grilled insects but it will not be for today, there are too many very appetizing things all around me and we let gluttony guide us.

Après quelques précieux conseils pris à l'hôtel, on part manger au marché de nuit le plus proche. Les insectes grillés me font de l’oeil mais ce ne sera pas pour aujourd'hui, il y a beaucoup trop de choses très appétissantes tout autour de moi et on laisse la gourmandise nous guider.

The temperature did not drop in the night and we took the bikes from the hotel for our day at the temples. We avoid the main roads, we are not too comfortable in the middle of cars and freestyle driving Thais...

We start with Wat Phra Mahathat, the most famous temples of Ayutthaya with his Buddha's head stuck in a tree. The light is very hard today with this heat and I hesitate to put the camera in the bag several times.

And then this Buddha photo with the duck umbrella convinces me to keep it around my neck.

La température n'a pas baissé dans la nuit et on prend les vélos de l'hôtel pour notre journée dans les temples. On évite au maximum les grandes routes, on n'est pas trop à l'aise au milieu des voitures et de la conduite freestyle des Thaïs...

On commence par le Wat Phra Mahathat, le plus connu des temples d'Ayutthaya avec sa tête de bouddha coincée dans un arbre. La lumière est très dure aujourd'hui avec cette chaleur et j'hésite à ranger l'appareil dans le sac à plusieurs reprises.

Et puis cette photo de bouddha avec le parapluie canard me convainc de le garder autour du cou.

I'm not going to lecture here on the fact that you should not ride on elephants in Thailand, it's very well explained in the travel guides and on the net. But we will still approach them.

By staying a little near these animals, we can see in their eyes and in their attitude the fear they have of the man...

For those who do not know what a man is, it is a two-legged animal with a small brain that plays on the elephant with a very sharp hammer to make it obey.

Je ne vais pas faire la leçon ici sur le fait qu'il ne faut pas monter sur les éléphants en Thaïlande, c'est très bien expliqué dans les guides de voyages et sur le net. Mais nous allons quand même les approcher.

En restant un peu à côté de ces animaux, on peut voir dans leurs yeux et dans leur attitude la peur qu'ils ont de l'homme...

Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est qu’un homme, c’est un animal à deux pattes et avec un petit cerveau qui s’amuse à taper sur l’éléphant avec un marteau très pointu pour le faire obéir.

DSCF6624.jpg

Wat Phra Si Sanphet is the second and last temple we will see. The girls are suffering from the heat.

We're still riding a bike when a big varan comes out of the tall grass at the edge of the road. Seeing us, he is as surprised as we are and fled even before I take my camera.

Le Wat Phra Si Sanphet est le deuxième et le dernier temple que nous allons voir. Les filles souffrent de la chaleur.

On est toujours en vélo quand un gros varan sort des hautes herbes au bord de la route. En nous voyant, il est aussi surpris que nous et s'enfuit avant même que je prenne mon appareil photo.

Even after a little cool rest, the girls do not have too much energy to visit the temples at night and I must admit that it suits me well.

We finish the evening in a restaurant by the river.

This heat knocked us out !

Même après un peu de repos au frais, les filles n'ont plus trop d'énergie pour aller voir les temples de nuit et je dois avouer que ça m'arrange bien. 

On termine la soirée dans un restaurant au bord du fleuve.

Cette chaleur nous a assommés !

DSCF6664.jpg

X-T10 | XF23mm F2 | XF35mm F2


AIRPORTS


DSCF6097.jpg

After three weeks on the other side of the world, the return to normal life is very complicated... especially since it was the first time in our life that we took three weeks of vacation by following.
To be honest, Thailand was quite far in the ranking of the countries I wanted to visit. But when we thought about our trip to a country with a change of culture quite radical, good and quiet to go with children, nice and not too expensive, he easily rose to the top of the ranking.
It is now difficult to leave behind all these smiles, this simplicity, this kindness.
I loved photographing this country, these people ! I have only one desire now is to discover more of Asia...

We went through five different airports during our trip to Thailand and I think I could have spent a whole day in each of them. There is always a magical light in these huge buildings, always a silhouette that appears in front of a window, always a reflection on these smooth surfaces.

And while some are waiting and others are running, I'm walking around and watching...

 

Après trois semaines à l’autre bout du monde, le retour à la vie normale est très compliqué…. surtout que c’était la première fois de notre vie que nous prenions trois semaines de congés en suivant.

Pour être honnête, la Thaïlande était assez loin dans le classement des pays que je voulais visiter. Mais quand nous avons réfléchi pour notre voyage à un pays avec un changement de culture assez radical, bien et tranquille pour y aller avec des enfants, beau et pas trop cher, il est facilement monté en première place du classement.

C’est maintenant difficile de laisser derrière nous tous ces sourires, cette simplicité, cette gentillesse.

Que j’ai aimé photographier ce pays, ces gens ! Je n’ai qu’une seule envie maintenant, c’est d’en découvrir plus de l’Asie…

Nous sommes passés par cinq aéroports différents durant notre voyage en Thaïlande et je crois que j’aurais pu rester une journée entière dans chacun d’eux. Il y a toujours une lumière magique dans ces bâtiments immenses, toujours une silhouette qui apparait devant une vitre, toujours un reflet sur ces surfaces lisses.

Et pendant que les uns patientent et que les autres courent, je déambule et j’observe…

 

X-T10 | XF23mm F2